Le polo : histoire, évolution dans le temps et de nos jours

 

 

Devenu incontournable dans les dressings, le polo a une histoire pour le moins étonnante. En effet, compte tenu de son nom, on pourrait croire qu’il a un lien direct avec le sport équestre du même nom. C’est à la fois vrai et faux.

Ce qui est vrai, c’est que de la pratique de ce sport qui remonte au moins au Xème siècle en Perse, a donné lieu, au XIXème à la création d’un nouveau type de chemise appelé “polo shirt”. En effet, en Inde, où le polo est très pratiqué par les élites, est apparue l’idée d’ajouter des boutons aux pointes des cols de chemises utilisées pour pratiquer ce sport afin d’éviter que les joueurs soient gênés par un malencontreux col dans la figure au moment fatidique de la passe. Les troupes britanniques, alors stationnées en Inde, ont été très vite conquises par le sport et par sa tenue inventive. Tellement conquis qu’ils ont rapporté les deux en Grande Bretagne. En 1896, c’est un américain en visite en Angleterre qui s’empare de l’idée de la chemise à col boutonné : John E.Brooks, proposera immédiatement dans les enseignes Brooks Brothers, la chemise oxford appelée “button-down shirt” plus communément appelée “polo shirt original”.
Cette chemise ne partage pas grand-chose, à part son appellation, avec ce que deviendra le polo dès 1926, année au cours de laquelle René Lacoste, pensera, créera et portera le polo que nous connaissons tous aujourd’hui.
En effet, lassé des chemises habituellement portées pour pratiquer le tennis, René Lacoste inventera une chemise dans une matière respirante et souple : le coton piqué. Il lui donnera une forme elle aussi beaucoup plus propice à la pratique du tennis : les manches sont courtes, le col est souple mais il se tient, le dos rallongé pour bien rester dans le pantalon et la patte de boutonnage est raccourcie.
En plus d’une carrière de tennismen remarquable, il remportera un succès total avec son polo qui répond aux exigences d’un dresscode chic recherché dans le tennis de l’époque tout en répondant au confort nécessaire à la pratique de ce sport et d’autres sports comme le polo, dont les joueurs s’emparent très vite de ce nouveau vêtement.
La boucle est bouclée…

Dans les années 50, René Lacoste lance sa marque en Amérique où il positionne le polo comme le “symbole du sportif accompli” s’adressant ainsi à une catégorie de population aisée, il commercialise d’ailleurs ses produits dans des magasins haut de gamme. Grâce à ce positionnement, les hommes politique par exemple, s’éprennent du polo comme Dwight Eisenhower alors président américain lors de ses parties de golf hyper médiatisées.

Cet immense succès planétaire entraine la création de nouvelles marques qui ne cherchent pas réinventer le polo mais se positionnent différemment : moins haut de gamme et plus jeunes. C’est le tennisman Fred Perry qui vient affronter René Lacoste sur le terrain du polo en 1954, puis Ralph Lauren en 1972. Les deux marques vont remettre en question la suprématie de la première mais vont aussi et surtout contribuer à faire rentrer le polo dans tous les dressings. Ce succès sera incarné par des stars de cinéma, des hommes politiques (John F.Kennedy, J. Chirac, Sean Connery…) ou encore les universités américaines où le polo participe au style preppy.

Le revers de la médaille : certains groupes vont utiliser le polo pour s’identifier, tels que les mods en Angleterre ou certains extrémistes dans d’autres régions du monde.
Malgré cela, la popularité du polo reste intacte. Près d’un siècle après sa création, il représente aujourd’hui encore l’image du vêtement élégant et décontracté pour les hommes et aussi pour les femmes. Il est le vêtement que l’on voit ressortir au printemps, uni ou à motifs pour accompagner un jean, un chino ou un bermuda sans oublier les lunettes de soleil !

Certaines variantes sont aussi apparues pour répondre à d’autres besoins : manches longues, sans manches (que l’on retrouve souvent sur les américaines jouant au golf en Floride accompagné par une visière. Comme quoi, pour bien jouer au golf, il faut peut-être enlever le superflu !), en jersey, en polyester pour le sport, ou encore le polo de rugby, qui lui aussi n’avait de polo que le nom… mais nous ne nous étendrons pas sur le sujet ici…

Le polo personnalisable est devenu un allié de taille pour les événements types team building, pour les manifestations sportives, pour habiller du personnel dans des boutiques, pour les uniformes dans les écoles ou les universités…
Pour répondre aux besoins des marques qui souhaitent les personnaliser, SOL’S propose une gamme étendue de polos pour hommes, pour femmes et pour enfants dans un large choix de couleurs, de coupes et de matières.

Nos engagements

Stock
02 millions de pièces en Algérie
Et plus de 40 millions en Europe
Livraison
Livraison sur toute
l'Algérie et 58 wilayas
Service client
Dédié disponible
Et à l'écoute
Paiement
Electronique
Ou à la livraision

Horaires d'ouverture :